top of page

1966 — La coulée verte se prolonge avec philosophie


Lisa est rentrée ce midi en râlant un peu. — Je suis obligée de faire un sacré détour pour traverser à la fin de la coulée. Ils ont ouvert la route et on ne peut plus traverser en face. — Ah, oui, j’ai vu qu’il y avait des travaux et que les voitures de l’avenue de l’Europe étaient déviées dans notre rue.


La suite du texte est dans le TRANSCRIPT, abonnez-vous! http://bit.ly/OneThingTranscripts



Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page