How I started podcasting in 2006


In episode 1823, I tell you how, when and why I had the idea to launch the podcast One Thing In A French Day.


One Thing In A French Day was first launched in November 2006 with the idea of offering to French learners something different than TV or radio news, films or their textbook. It’s audio, all in French, and it’s about daily life in France.


📻 Listen to the episode : https://onethinginafrenchday.podbean.com/e/1823-%e2%80%94-dimanche-10-mai-2020-%e2%80%94-journal-de-bord-55e-jour-les-debuts-du-podcast/


Episode transcript :

1823 — dimanche 10 mai 2020 — Journal de bord 55e jour : les débuts du podcast

C’est une question qui est revenue souvent ces derniers temps et encore pas plus tard qu’hier. Comment a commencé le podcast One Thing In A French Day? Je vous raconte aujourd’hui les débuts du podcast.


L’histoire est toute simple. C’était à l’automne 2006, j’ai découvert dans une revue d’informatique l’existence des podcasts. Comme j’étais sur Mac, je suis tout de suite allée voir les podcasts qui existaient déjà sur iTunes. J’ai vite fait une petite sélection, mais ce n’était pas hyper pratique de devoir les écouter sur mon ordinateur. Ce n’était pas un portable à l’époque. Je suis donc allée à la Fnac du Cnit à La Défense pour m’acheter un des premiers iPod. Une petite barrette blanche qui m’a permis d’écouter les podcasts qui m’intéressaient au milieu de la nuit alors que je m’occupais de Micaela.

Et parmi eux, il y avait un podcast d’apprentissage de l’anglais par un professeur américain. Je me revois encore, installée près de la fenêtre de la cuisine, Micaela dans les bras, à regarder les premières lueurs du jour, toutes les deux à moitié endormies. Dans son introduction, le professeur américain disait « coming to you from beautiful Los Angeles » avec un ton plein de soleil. À chaque fois qu’il disait cette phrase, j’avais un frisson. Il me faisait voyager, il était à l’autre bout de la planète et dans ma tête le lever de soleil que j’apercevais par la fenêtre devenait un magnifique coucher de soleil sur Los Angeles.

Par curiosité, je suis allée voir s’il existait des podcasts autour de l’apprentissage du français. Il y avait surtout des podcasts pour les débutants, des cours. Je me suis mise à la place d’une personne qui avait déjà un certain niveau. Elle aurait peut-être envie d’écouter autre chose que des cours, la télé, la radio ou les films. Alors, pourquoi ne pas proposer quelque chose ? Quelque chose écrit dans un français quotidien, qui en même temps transporterait à Paris comme j’avais été transportée à Los Angeles. Un petit bout de ma journée ! Je n’aurais même pas à inventer.

Tout s’est emballé. J’ai acheté le livre Podcast for dummies (merci à Evo Terra), mon micro (fidèle depuis le premier jour), je me suis plongée dans GarageBand. J’étais dans le métro la première fois que j’en ai parlé à mon amie Natasha. « Et je pourrais l’appeler “One Thing In a French Day”. lui ai-je dit. Le premier épisode est sorti en novembre 2006. Pietro se souvient encore de mon excitation quand je lui ai annoncé que dix personnes qui avaient écouté mon podcast !


Maintenant, vous êtes beaucoup plus nombreux et je vous remercie beaucoup d’écouter mes petits bous de journée ! De m’avoir suivie pendant si longtemps. Le podcast a grandi, moi aussi à travers lui et grâce à vous mes fidèles auditeurs.

One Thing In A French Day n’est pas un cours de français, mais plutôt une échappée des cours classiques, car c’est l’histoire de ce podcast !


109 vues0 commentaire