top of page

In May, do as you please (the month of May on the podcast)

Dernière mise à jour : il y a 5 jours


Nourrir sans dévaster (Erik Orsenna)

🇫🇷 Version en français, plus bas 😉


Here are some fragments from each of the texts published on the podcast in May 2024! This will give you a quick idea of the latest episodes published and the flavour of the month of May.


In the notes accompanying the transcript, there was a nice selection of ‘turns of phrase to notice’, ‘natural turns of phrase’ or ‘useful turns of phrase’.

There's also a recipe for choux pastry, how to get angry like Felicia, a comprehension quiz on episode 2373, Taylor Swift fans Lucie and Céleste's natural little words, and expressions of time with examples from episode 2362 (the one about the sofa in Saint-Ouen).

Finally, we imagined that we would enter each of the shops mentioned in the Rue du Château d'Eau episode, and I've come up with some practical phrases for each of them.


Of course, in May there were some phrases to repeat! I received a lot of voicemails at the time, which I was delighted to answer.


May is yours !

If you subscribe before 11 June to the text with notes (Texte & Notes), you'll receive all the texts with notes for May! Because in May, do as you please!



La ferme de la côte (Giverny)

🇫🇷 En mai, fais ce qu’il te plaît (le mois de mai sur le podcast)

Je vous propose des fragments de chacun des textes publiés sur le podcast au mois de mai 2024 ! Cela vous donne une idée rapide des derniers épisodes publiés et de la saveur du mois de mai.


Dans les notes qui accompagnent le transcript, il y a eu une belle sélection de « tournures de phrases à remarquer », de « tournures de phrases naturelles » ou de « tournures de phrases utiles ».

Il y a aussi eu la recette de la pâte à chou, comment se mettre en colère comme Felicia, un quiz de compréhension sur l’épisode 2373, les petits mots tellement naturels de Lucie et Céleste les fans de Taylor Swift, l’expression du temps avec des exemples à partir de l’épisode 2362 (celui du canapé à Saint-Ouen).

Enfin, nous avons imaginé que nous entrions dans chacune des boutiques citées dans l’épisode de la rue du Château d’eau et je vous ai proposé des phrases pratiques pour chacune d’entre elles.


Bien sûr, en mai, il y a eu des phrases à répéter ! À cette occasion, j’ai reçu beaucoup de messages vocaux, auxquels j’ai répondu avec grand plaisir.


Si vous vous abonnez avant le 11 juin au texte avec notes, vous recevrez tous les textes avec les notes du mois de mai ! Car en mai, fais ce qu’il te plaît !


🪷 Les épisodes du mois de mai

☼ 2362 — Une aventure à Saint-Ouen 2 — mercredi 1er mai 2024

— Il n’a pas vu ton message ? a demandé Pietro.

— Non, toujours pas.


☼ 2363 — Nathalie Iris a reçu Erik Orsenna pour « Nourrir sans dévaster » — 3 mai 2024

Erik Orsenna est quelqu’un de très sympathique et on retrouve sa bonne humeur dans le livre qu’il est venu présenter. Le sujet est sérieux, il est traité avec sérieux, mais cela n’empêche pas une touche de fantaisie.


☼ 2365 — Grâce à Ami, je ne conduis plus la nuit — mercredi 8 mai 2024

J’avais un rêve qui revenait souvent la nuit, un rêve récurrent : j’étais au volant d’une voiture, je conduisais et j’avais peur de me faire prendre par La Police, car je n’ai pas le permis. « Il faut que j’arrête de conduire sans permis », me disais-je à chaque fois dans ce rêve.


☼ 2366 — Une journée à la mer (Trouville, Alice Chance) — vendredi 10 mai 2024

— Alice et moi sommes assises au soleil, à l’extérieur, nous sommes en Normandie. Nous sommes parties pour la journée, passer une journée au bord de la mer. Nous sommes à Trouville, en Normandie, dans le Calvados.


☼ 2367 — Une journée à la mer 2 (Trouville, Alice Chance) — lundi 13 mai 2024

— C’est quoi ta technique ? Est-ce que tu avances tout doucement ou est-ce que tu te jettes à l’eau ?

— Alors, ma technique à moi, j’avance tout doucement et je me plains beaucoup. Je dis « ah, ouais, non ». Ça, ça aide avec la souffrance. Toby, par contre, il va tout d’un coup. Voilà. Il plonge, exactement.


☼ 2368 — Le concert de Taylor Swift à La Défense : rencontre avec des fans ! — mercredi 15 mai 2024

Lucie

— T’as pris tes places il y a longtemps ?

— Non, je les ai eues en revente, par un ami d’une amie qui, au dernier moment, n’a pas pu… Du coup, c’était un peu le dernier espoir que j’avais et, finalement, ben, voilà.


☼ 2369 — Felicia protège No-Face — vendredi 17 mai 2024

— Tu emmènes un doudou au lycée ? lui ai-je demandé.

— Oui, je pense que c’est trop dangereux pour lui en ce moment dans ma chambre. J’ai pas trop confiance, a-t-elle dit avant de filer en claquant la porte.


☼ 2370 — une journée à Paris (1 — Saint-Germain des prés) — lundi 20 mai 2024

Je suis passée devant l’École de médecine, j’ai pris la rue Hautefeuille dont le nom est gravé dans la pierre (de quand date cette inscription ?) et j’ai tourné dans la rue Pierre Sarrazin.


☼ 2371 — Une journée à Paris (2 - Rue du Château d’eau) — mercredi 22 mai 2024

L’itinéraire proposé par mon téléphone était le suivant : prendre la ligne 4 jusqu’à Château d’eau et ensuite marcher dix minutes. Aucun changement, peu de marche, c’était parfait.


☼ 2372 — Une journée à Paris (La Défense) — vendredi 24 mai 2024

— Tu es prêt ? Lui ai-je demandé un peu anxieuse.

— Écoute, ça va. Je suis avec une personne que je connais, alors ça devrait bien se passer.

J’ai sorti mon micro et nous avons commencé l’enregistrement.


☼ 2373 — Un cadeau de fête des Mères trop chou — lundi 27 mai 2024

Le soir, au dessert, nous avons chacun garni notre chou de crème Chantilly et de fraises. C’était ça mon cadeau trop chou : un chou à la crème et aux fraises. C’est tellement bon ! Je n’imagine pas une fête des Mères sans fraises.


☼ 2374 — Une soirée à la Comédie Française— mercredi 29 mai 2024

L’accueil à la Comédie Française était décontracté, malgré les tenues strictes et noires des ouvreurs. Nous étions placées au premier rang, tout à gauche de la scène, sur de doux fauteuils en velours rouge.


☼ 2375 — À bientôt Alice et Toby — vendredi 31 mai 2024

Nous avons été les derniers à leur dire au revoir, mercredi soir, à l’aéroport Charles de Gaulle, mais je crois que nous n’étions pas les seuls tristes en France de les voir partir. Et s’il y a eu quelques larmes, c’était aussi des larmes de joie. C’est un bonheur d’avoir certaines personnes dans nos vies.


🎙️ Listen to the podcast / Ecouter le podcast : https://wavve.link/v1_r63Q96/episodes


Trouville's beach
La plage de Trouville

Comments


bottom of page